Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Case Paradis, Agence immobilière ST PIERRE 97410

L'actualité de CENTURY 21 Case Paradis

CENTURY 21 Case Paradis : Le nouveau barème 2014 de l'impôt sur le revenu

Publiée le 05/10/2013

Barème 2014

Les tranches du barème de l'impôt sur le revenu ont été "gelées" ces deux dernières années. Un gel qui représentait un coût pour le pouvoir d'achat des ménages, puisque le barème n'était pas réévalué en fonction du taux d'inflation annuel. En 2014, les tranches vont être réévaluées de 0,8 %. 
Le barème progressif par tranche sera le suivant :

  • Jusqu'à 6 011 : 0%
  • de 6 011 à 11 991 : 5,50%
  • de 11 991 à 26 631 : 14,00%
  • de 26 631 à 71 397 : 30,00%
  • de 71 397 à 151 200 : 41,00%
  • au-delà de 151 200 : 45%

 

On peut prévoir que cette réévaluation concerner aussi le futur barème kilométrique 2014, qui n'avait pas été modifié ces dernières semaines. 

Augmentation de la décote

La décote fiscale va être augmentée de 5%, ce qui devrait profiter aux ménages à faibles revenus. Cette hausse portera ainsi le montant de la décote à 508 euros, contre 480 euros l'an dernier. Cette mesure concernera environ 7 millions de contribuables, c'est-à-dire tous ceux dont l'impôt brut ne dépasse pas 1016 euros. 
L'année dernière, le montant de la décote avait déjà été augmenté de 9 %. 

Baisse du plafond de quotient familial

Le plafonnement du quotient familial passera de 2000 euros à 1500 euros. Ce qui augmentera d'autant l'impôt payé par les ménages avec enfant(s) au-dessus d'un certain seuil de revenus. Il était déjà passé de 2336 euros à 2000 euros l'année dernière. 

Frais de scolarité

Jusqu'à maintenant, il était possible de bénéficier d'une réduction d'impôt de 61 euros pour un enfant scolarisé au collège, de 153 euros pour un enfant scolarisé au lycée et de 183 euros pour un enfant inscrit dans l'enseignement supérieur. Désormais, ces réductions d'impôt sont supprimées.

Notre actualité