Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Case Paradis, Agence immobilière ST PIERRE 97410

L'actualité de CENTURY 21 Case Paradis

Baisse des taux de crédit ?

Publiée le 24/03/2016
Biographie Président Fondateur d’In&Fi Crédits http://www.inandfi-credits.fr/  Promoteur depuis 1975, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’ ...Lire la suite

Aujourd’hui le crédit immobilier est une aubaine pour les emprunteurs. Mais qu’en sera-t-il demain ?

La peur de la déflation et la recherche d’une inflation qui se dérobe toujours ont conduit la Banque Centrale Européenne à baisser son taux directeur à 0%. Du jamais vu !

Avec plus de 40 ans d’expérience et de vécu dans le domaine de l’immobilier et du crédit, je sais que cette situation est exceptionnelle et qu’il vaut mieux en profiter aujourd’hui.

Sans marché du crédit, il n’y a pas de marché de l’immobilier puisque près de 90% des acquisitions se font à crédits pour les acquisitions de résidences principales et quasiment 100% pour les investissements locatifs.

Aujourd’hui, ce sont les emprunteurs les grands gagnants de cette politique monétaire. Ainsi, chez In&Fi Crédits, nous négocions quotidiennement des dossiers sur des bases de 1,05% sur 10 ans, 1,36% sur 15 ans, 1,51% sur 20 ans et 2,01% sur 25 ans !

Je rappelle qu’en 1990 sur 15 ans on empruntait à 9%, en 2000 à 5,70% et en 2010 à 3,40%. Aujourd’hui c’est de l’ordre de 1,40%.

Cependant, même avec un taux BCE durablement à 0%, les taux immobiliers pourraient remonter dans un avenir proche et ce, pour des raisons essentiellement liées à la santé financière des établissements de crédits.

Aujourd’hui, dans le cadre européen de la protection du consommateur, le secteur bancaire français supporte : - Une augmentation des charges liées au contrôle sécuritaire et prudentiel, - Une obligation augmentation des fonds propres, - Une masse salariale et des conditions de rémunération qui datent d’une époque où le secteur était beaucoup plus rentable.

En plus des charges supplémentaires, les banques sont confrontées à une modification de leur environnement concurrentiel.

Notre actualité